L’audition: un sens primordial

L’audition joue plusieurs rôles.

Elle est essentielle pour la communication verbale (nous n’entendons pas seulement les mots mais aussi les nuances sonores qui en déterminent souvent le sens) et pour l’acquisition du langage.

L’audition est aussi indispensable à la perception des sons (tels que de la musique) et permet de les localiser et de s’orienter : on peut par exemple entendre un véhicule qui s’approche avant même de le voir.

Environ 10% de la population est atteinte d’une perte auditive. Bien que l’on puisse en souffrir à tout âge, la majorité des malentendants a plus de 60 ans et leur perte auditive est liée à la sénescence. En règle générale, la perte des capacités auditives n’est pas douloureuse et n’est donc, bien souvent, pas prise au sérieux.

 

UNE_ORE_0010

  • EXTERNE : Captation et acheminement des sons à travers le conduit auditif jusqu’au tympan
  • MOYENNE : Transmission + Amplification par une série de 3 petits osselets
  • INTERNE : Analyse et codage transmission via le nerf auditif vers le cerveau

 

Pourquoi l’homme a deux oreilles ?

Nos deux oreilles sont une sorte de station de réception du centre auditif situé dans le cerveau. L’un des pavillons est dirigé vers la droite, l’autre vers la gauche, comme des antennes radar fouillant l’espace pour capter des signaux. Comment savons nous sans regarder qu’une voiture arrive par la gauche ? L’oreille gauche en perçoit le bruit une fraction de seconde plus tôt et un peu plus fort que la droite. Le cerveau analyse ces  différences plus vite et plus sûrement que le plus puissant des ordinateurs et reconnaît ainsi la direction d’où provient le bruit. D’où l’importance d’une audition stéréophonique.

Causes de la perte auditive

La surdité est souvent liée à l’âge. Comme la vue, l’audition baisse avec le temps. Pour les oreilles la presbyacousie est l’équivalent de la presbytie pour la vue.

La perte auditive s’installe lentement, sournoisement et sans douleur. Les causes sont multiples :

  • Le vieillissement naturel
  • Suite à une maladie
  • Un traumatisme
  • L’exposition régulière à des sons forts
  • Des problèmes génétiques
  • Des facteurs héréditaires ….